L'actualité et l'APF - Page 7

  • Vente de brioches : samedi 8 avril 2017

    Ce samedi, nous étions présents, adhérents, bénévoles, salariés, dans les supermarchés de la Mayenne pour notre grande opération vente de brioches.

    Merci à tous pour votre mobilisation! Nous aurons bientôt les chiffres officiels...

    WP_20170408_10_43_33_Pro.jpg WP_20170408_10_41_37_Pro.jpg

    Catégories : Benévolat, L'actualité et l'APF, Récolte de fonds 0 commentaire 0 commentaire
  • La marche citoyenne des oubliés : top départ !


    La Marche Citoyenne des oubliés par ericreze

     

    C'est parti! Plus de 300 "marcheurs citoyens" de la société civile ont lancé "La Marche citoyenne des oubliés, la marche des Droits de l'Homme revendicative et médiatique organisée par l'APF.

    Une soixantaine d'organisations, dont les associations du comité de coordinations, des associations de personnes  handicapées (CCAPH44), le mouvement Ni Pauvre Ni Soumis... ont défilé à Nantes de la Préfecture au Miroir d'eau aux cris de "Liberté, Égalité, Fraternité, Hé! Vous nous avez oubliés!".

    Philippe, Yoann, Jean-Pierre, Nicolas et Michel sont partis avec une haie d'honneur, après des paroles et des mots notamment de:

    -Pascales RIBES, Vice-présidente nationale, accompagnée de Sylvie MOUCHARD, administratrice APF.

    -Des représentants APF, de la Ligue des Droits de l'Homme, de la FMH, d'Handisup, de l'AFM, etc...

     Pour suivre toute leur actualité (et même si vous n'avez pas de compte Facebook) :

    https://www.facebook.com/apfmarchecitoyennedesoublies/

    Catégories : L'actualité et l'APF, Sensibilisations 0 commentaire 0 commentaire
  • Article Ouest-France - Une maison médicale en septembre 2018

    La maison médicale ouvrira en septembre 2018.
    Auteur Stéphanie LECLERCQ.
    Article du 21 Mars 2017

    L'établissement de santé pluridisciplinaire s'installera en
    centre-ville, rue Jules-Ferry. Il accueillera onze professionnels : des médecins généralistes et des professions paramédicales.

    Le projet.

    Septembre 2018. C'est à cette date que devrait ouvrir la future maison de santé pluridisciplinaire. Située rive gauche, au 38, de la rue Jules-Ferry, cet équipement sera construit à la place d'un ensemble immobilier occupé jusqu'en juillet dernier par les Opticiens mutualistes (lire Ouest-France du 21 février).

    Cette maison de santé regroupera dix-neuf professionnels (huit
    l'occuperont physiquement et onze y participeront mais en restant dans leur propre cabinet). Le site regroupera quatre médecins généralistes, deux infirmières, un psychologue, un pédicure podologue et trois masseurs-kinésithérapeutes. Cette équipe de professionnels s'organisera autour d'un projet de santé, fondement de la maison de santé pluridisciplinaire, avec l'appui d'un médecin coordonnateur.

    Un contrat à 1,5 million d'euros.

    La construction de cette nouvelle maison médicale pluridisciplinaire est confiée à la société d'économie mixte Laval Mayenne aménagement. Un contrat évalué à 1,5 million d'euros hors taxe, dont 673 000 € pour l'achat du bâtiment d'une surface totale de 900 m2, répartis sur plusieurs étages. L'enveloppe travaux est estimée à 683 000 € pour la réhabilitation des bâtiments. Celle-ci ne devrait pas démarrer avant le
    mois de novembre.

    La maison de santé pluriprofessionnelle présentera à terme une surface de 620 m2 aménagés. L'aménagement proposera entre autres 240 m2 dédiés à la médecine générale, avec salle d'attente et secrétariat ; 30 m2 pour le cabinet d'infirmier ; 100 m2 à disposition des kinésithérapeutes (dont une salle de balnéothérapie) ; une salle de 50 m2 pour le pédicure podologue et enfin 25 m2 d'un bureau au service d'autres professions paramédicales comme un diététicien. Des espaces communs et locaux techniques viendront compléter l'ensemble.

    Ces professionnels seront locataires des lieux, propriétés du
    concessionnaire. Le montant du loyer sera calculé sur la base de 10 € le m2 maximum, hors charges. Ce projet immobilier reçoit les subventions de la Ville à hauteur de 120 000 €, de la Région (300 000 €) et de l'État (175 000 €).

    Un centre de santé, aussi.

    Hier soir, la décision a été votée, pour une fois, à l'unanimité.
    Toutefois, dans l'opposition, Catherine Romagné a pointé « un pansement sur une plaie béante », et a déploré « que la Ville ait perdu trois ans pour faire aboutir cette maison. » Aurélien Guyot, lui, a regretté « de ne pas avoir connaissance du protocole d'accord. Qu'en sera-t-il du tiers payant, des dépassements d'honoraires ? ».

    Par ailleurs, un centre de santé verra également le jour dans le
    quartier Hilard dans les prochaines semaines. Validé par l'Agence
    régionale de santé et porté par l'ordre des médecins de la Mayenne, ce centre aura recours à des médecins retraités. Une solution choisie pour répondre à la demande de soins des Lavallois qui font face à des difficultés grandissantes pour trouver un médecin traitant.

    Les anciens locaux des Opticiens mutualistes étaient vacants depuis l'été dernier. L'ensemble immobilier a été racheté par la société d'économie mixte Laval Mayenne aménagement pour la somme de 673 000 € hors taxe.

    Catégories : L'actualité et l'APF 0 commentaire 0 commentaire