Sensibilisations

  • Article Ouest-France : Il a réuni par le jeu enfants valides et handicapés

    Article Ouest-France
     
     
    Toutes les villes
     
    France - Il a réuni par le jeu enfants valides et handicapés.
    Auteur Stéphane VERNAY.
    Article du 19 Novembre 2017
     
    Laurent Thomas fait jouer enfants handicapés et valides ensemble depuis 27 ans. Il vient de quitter la fédération Loisirs Pluriel, qu'il a créée, pour conduire une mission sur le handicap.
     
    Rencontre.
    « Tout a commencé à l'été 1990, raconte Laurent Thomas. J'assurais la direction d'un centre de vacances de l'Association des paralysés de France, à Belfort, avec des enfants lourdement handicapés. Dans la commune d'à côté, il y avait une colo classique. J'ai proposé aux responsables de partager une journée d'activités, en adaptant les règles des jeux, en mélangeant les équipes... Loisirs Pluriel est né ce jour-là ! ».
    En regardant les enfants s'amuser sans freins ni arrière-pensées, une évidence s'impose à l'étudiant rennais de 23 ans qu'il était alors : «Les peurs, elles sont dans les têtes des adultes, pas dans celles des gamins. » Convaincus qu'il y a « quelque chose à faire », Laurent Thomas et quelques copains de Belfort décident de réunir enfants valides et handicapés autour d'activités communes, les mercredis. Un centre deloisirs tout à fait inédit pour l'époque ouvre en novembre 1993, à Noyal-Châtillon, près de Rennes, dans des locaux prêtés par les Scouts de Bretagne.
     
    Trois enfants au démarrage.
    « Nous étions tous bénévoles, sans argent ni aucune prétention. Nous avons eu trois enfants le premier jour, se souvient Laurent Thomas. Ludo, handicapé, et Benoît, valide, ne se connaissaient pas. En cinq minutes, c'était gagné. » L'initiative est repérée par les familles, qui « nous ont très vite demandé d'accueillir des enfants plus jeunes, d'ouvrir toute l'année, vacances incluses ».
     
    L'association Loisirs Pluriel est constituée, elle s'adapte aux
    attentes, s'organise et grossit rapidement. En 1994, le centre quitte Noyal pour une école dans Rennes. Un deuxième ouvre à Saint-Brieuc l'année suivante, à Vitré et Saint-Malo en 2000... Avec l'aide de la Fondation de France, puis de la Caisse nationale d'allocations familiales (Caf), l'initiative rennaise va essaimer dans toute la France, de Brest à Grenoble en passant par Lorient, Quimper, Nantes, Paris, Tourcoing, Le Mans, Pont-Audemer...
     
    La fondation Loisirs Pluriel compte aujourd'hui 16 centres de loisirs plus six sites dédiés aux adolescents, emploie 32 permanents salariés et 110 vacataires pour un budget de 4 millions d'euros, au service de plus de 1 500 enfants par
    an, dont 850 en situation de handicap.
     
    À la rentrée, Laurent Thomas, 50 ans aujourd'hui, a quitté la présidence de la fédération, après avoir organisé sa succession. Depuis septembre, il pilote une mission d'évaluation sur l'accès aux loisirs des enfants handicapés, que lui a confiée la Caisse d'allocations familiales. Elle va lui permettre de mesurer le chemin parcouru, considérable. Et de
    pointer les manques : « En l'absence de garde adaptée, l'un des deux parents est très souvent contraint de revoir ses ambitions professionnelles à la baisse, voire arrêter de travailler. Dans la très grande majorité des cas, c'est la maman. ».
     
    Laurent Thomas a demandé à un chercheur de l'École de santé publique (EHESP) de Rennes une étude sur le temps des familles, qui devra permettre de mieux évaluer cette « disqualification professionnelle ».
    Il veillera, aussi, à convaincre la société que tous les enfants
    handicapés devraient pouvoir accéder aux mêmes activités, adaptées, que les autres. Sans discrimination. « Les enfants handicapés sont désormais bien intégrés aux activités périscolaires, mais pas toujours aux centres de loisirs. Une même commune arrive à les prendre en charge à la cantine
    ou les gardes du matin et du soir, mais pas le mercredi, alors que le handicap de l'enfant n'est pas différent en fonction des jours ! ».
     
    « Nous guérissons quelque chose ».
    Partisan de « l'accueil inconditionnel », il va devoir convaincre les partenaires sociaux de mobiliser de nouveaux moyens financiers. Et continuer à innover.
    En parallèle, il a conservé la main sur Passerelle, un dispositif créé par Loisirs Pluriel qui permet aux familles d'enfants handicapés de passer leurs vacances ensemble dans des villages vacances classiques, avec hébergements adaptés et éducateurs spécialisés.
    « Sans ce type d'offre, beaucoup de parents n'ont pas d'autre choix que de confier leur enfant à un centre spécialisé pendant que le reste de la famille part en vacances de son côté. C'est terrible... Certains de mes enfants de Belfort, à mes débuts, étaient probablement dans ce cas. Là, je pense que nous guérissons quelque chose. ».
     
    Renseignements : loisirs-pluriel.com.
    Le Rennais Laurent Thomas mène une mission sur le handicap pour la Caf.

    Catégories : Loisirs, vacances, Sensibilisations 0 commentaire 0 commentaire
  • L'accessibilité, un enjeu pour les artisans (article Ouest France)

    Article Ouest-France
     
    L'accessibilité, un enjeu pour les artisans.
    Auteur Jean-François VALLÉE.
    Article du 24 Octobre 2017
     
    L'accessibilité des logements est un vaste marché pour les entreprises artisanales du bâtiment. En Mayenne, une quarantaine d'artisans sont formés. C'est le cas pour Bergère énergies.
     
    Reportage.
     
    La vieille dame habite un coquet pavillon dans un quartier de
    Saint-Berthevin. Mais pour elle comme pour sa fille, « pas question d'aller en maison de retraite ». Elle veut rester chez elle. « Elle connaît les voisins et cela la rassure », prolonge sa fille, Christine. Et puis la maison qui compte deux étages est idéale pour recevoir enfants et petits-enfants. Sauf qu'elle n'est plus adaptée pour le quotidien d'un couple âgé.
    Des travaux étaient nécessaires en commençant par le plus urgent, la salle de bains. Reste à trouver l'entreprise qui connaît le sujet et qui est capable d'apporter des conseils. C'est l'entreprise Bergère énergies, plombier-chauffagiste à Laval, qui a répondu au chantier. Elle fait partie de la quarantaine d'entreprises classées 'handibat' auprès de la Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du
    bâtiment de la Mayenne (Capeb). « C'est une démarche volontaire sur laquelle l'artisan s'engage après avoir été formé. On travaille souvent avec un ergothérapeute. Le but est de répondre aux besoins d'accessibilité des personnes âgées ou
    handicapées », explique Nathalie Bergère, qui pilote l'entreprise avec son mari Alexandre. Elle insiste. « C'est aussi une démarche déontologique. On assure de respecter les devis, les délais et la propreté des lieux. ».
    Une douche de plain-pied remplace la baignoire.
    Chez la vieille dame, les travaux ont duré une semaine. « La vielle baignoire devenait difficilement accessible. Elle a été remplacée par une douche à l'italienne de plain-pied avec des poignées pour se tenir », explique Alexandre Bergère. Quant au siège des toilettes, il a été rehaussé. « Cela permet de se relever plus facilement. ». L'artisan le reconnaît : « Les personnes âgées sont plus inquiètes quand des entreprises travaillent chez elles. Il faut rassurer. » L'équipe qui est intervenue a fait un travail soigné. « Après le chantier, tout était propre, impeccable », observe Christine.
     
    Bergère énergies veut répondre à ce marché en pleine expansion dans un département où la population vieillit. « Les demandes ne manquent pas,reprend Nathalie Bergère. Et tous les domaines sont touchés. Cela va de l'électricité, à la plomberie, en passant par la menuiserie, la maçonnerie. À La Capeb, nous engageons les artisans à se former. ».
    La Capeb demande également aux institutions de renforcer les aides financières allouées aux particuliers en réduisant la TVA à 5,5 % pour les travaux de maintien à domicile. « Parce que la maison de retraite ne doit plus être une solution pour les personnes à mobilité réduite. Elles veulent rester chez elle et nous, les artisans, nous devons nous adapter. ».
    Comme une quarantaine d'entreprises artisanales en Mayenne, celle d'Alexandre Bergère est classée handibat, c'est-à-dire formée pour répondre aux besoins d'accessibilité des personnes âgées ou handicapées. Ici, Alexandre Bergère met la dernière main à l'installation d'une douche à l'italienne dans l'habitation d'une personne âgée.

    Catégories : L'actualité et l'APF, Sensibilisations 0 commentaire 0 commentaire
  • Handicap auditif : Quest'handi lance un budget participatif pour le SubPac

    Bonjour à tous,
     
    Notre partenaire Quest'handi a découvert un nouveau dispositif qui se nomme "SUBPAC", c'est un sac à dos qui permet de ressentir les basses de la musique, ce qui favorise l'accès à la culture pour les personnes ayant un handicap auditif.
     
    Ils se lancent la folle idée de faire une campagne de budget participatif sur la plateforme Ulule.
    Pour acquérir une dizaine de subpacs, ils ont besoin de récolter 3 850€, un sac à dos coûte 385€.
     
    Nous comptons sur vous pour les aider à obtenir ce nouveau dispositif en les soutenant financièrement et/ou en diffusant l'information largement.
     
     
    Un grand merci pour votre aide précieuse !!!!
     
    Si vous souhaitez plus de renseignement n'hésitez pas à appeler Questh'andi :
     
    43 rue des grands carrés
    53000 LAVAL
    07-82-43-37-18
     
    Lauréat du trophée national de l'accessibilité "Accès pour tous à la culture"
     

    Catégories : L'actualité et l'APF, Sensibilisations 0 commentaire 0 commentaire
  • L'APF rejoint le collectif "Vive l'APL"

    L’APF vient de rejoindre cette semaine le collectif « Vive l’APL » (http://vivelapl.org/) qui regroupe plus de 65 organisations, pour dénoncer :

    > la réduction de 5 € du montant mensuel de l’APL depuis le 1er octobre 2017

    > la réforme inscrite dans le projet de loi de finances 2018

    Cette réforme prévoit une réduction de 1,7 Md€ du montant des aides personnelles au logement en 2018, tout en préservant – selon le gouvernement - le pouvoir d’achat des allocataires et en améliorant l’accès au logement des plus modestes. En particulier, une réduction de loyer de solidarité (RLS) sera créée dans le parc social au bénéfice des locataires les plus fragiles : les allocataires qui verront leur APL réduite seront plus que compensés par une réduction de loyer de solidarité.

    Ce collectif a déposé un recours devant le Conseil d’Etat cette semaine et organise ce samedi 14 octobre des manifestations en région (rejoignant tardivement ce collectif, il est difficile pour nous d’y participer).

    Cette participation à ce collectif s’inscrit en complément de notre mobilisation actuelle sur les ressources et notamment avec la pétition que nous vous invitons à largement diffuser et signer !

    https://www.change.org/p/handicap-maladie-stop-precarite 

    Patrice Tripoteau - Directeur général adjoint développement associatif et politiques d'inclusion

    Catégories : L'actualité et l'APF, Sensibilisations 0 commentaire 0 commentaire
  • L'APF présente à Laval - La Plage

    Hier après midi 20 juillet 2017,

    nous étions présents à Laval - La Plage au square de Boston.

    Au programme, sensibilisation du grand public et informations sur l'association.
     

    N'hésitez pas à nous retrouvez les jeudis après-midi :

    le 27 juillet, le 3 août, le 10 août, le 17 août.

    sensibilisation handicap moteur, intervention handicap école, sensibilisation handicap, sensibilisation handicap mayenne, sensibilisation handicap Laval

     

    20170720_152218.jpg

    France Bleu Mayenne nous a consacré un article :

    Sensibilisation autour du handicap à Laval la plage

    Par Noémie Lair, France Bleu Mayenne vendredi 4 août 2017 à 6:00

    Gaëlle et ses deux enfants, Camille et Apolline, ont tenté de parcourir le circuit sans rouler dans l'herbe
    Gaëlle et ses deux enfants, Camille et Apolline, ont tenté de parcourir le circuit sans rouler dans l'herbe © Radio France - Noémie Lair

    Laval la plage, son bac à sable et son tapis glissant son bien connus des Mayennais. Mais au square de Boston, une autre activité est disponible : un parcours de sensibilisation autour du handicap. L'Association des paralysés de France accueille les passants tous les jeudis après-midi.

    Au fond du square de Boston à Laval, derrière le terrain de foot et le tapis glissant, les membres de l'Association des paralysés de France déchargent un camion. Il est 14 heures ce jeudi 3 août et comme tous les jeudis depuis l'ouverture de Laval la plage, ils mettent en place un parcours de sensibilisation autour du handicap. Le temps maussade inquiète Stéphanie Lemaire, l'un des membres de l'association : "On n'a pas été très chanceux au niveau du temps sur les derniers jeudis, on espère qu'aujourd'hui ce sera mieux pour avoir quelques personnes à l'atelier."

    Le ciel bleu finit par arriver et avec lui, Gaëlle et ses deux enfants : Camille et Apolline. La petite fille est la première à essayer l'un des fauteuils de l'association et à peine assise, les difficultés commencent : "Je ne sais pas comment tourner !" s'exclame-t-elle. Stéphanie Lemaire lui donne quelques conseils : tirer une roue, pousser l'autre. Après quelques minutes sur le parcours, "Ça fatigue les bras !" s'aperçoit Apolline. Elle a apprécié rouler en fauteuil mais tous les jours, cela lui semble impossible à faire. Le circuit lui a permis de se rendre compte des difficultés du quotidien pour les personnes en fauteuil roulant. C'est le but de la sensibilisation explique Stéphanie Lemaire.

    Les passants font l'aller-retour en fauteuil roulant sur le circuit et ça leur permet de voir que beaucoup de choses sont compliquées. Par exemple, les marches, les dévers et les poubelles qui restent sur les trottoirs.

    Si pour Apolline ce sont les bras qui souffrent - un fauteuil roulant pèse entre 10 et 30 kilos - pour Camille, ce sont les mains car elles frottent contre les roues. Il a vite compris la complexité de se déplacer en fauteuil roulant : "Le plus difficile c'est de pousser les deux roues en même temps parce que si tu en avances une plus vite que l'autre, tu te décales un peu vers la gauche ou la droite et ça devient compliqué." C'est ensuite au tour de Gaëlle, la maman, de s'essayer au déplacement en chaise roulante :

    Catégories : Sensibilisations 0 commentaire 0 commentaire
  • Sensibiliser pour changer le regard...

    Sensibiliser tous ceux qui ne sont pas concernés par le handicap est indispensable.

    Cela passe par des campagnes nationales et locales et des actions en délégations.

    Grand public, pouvoirs publics, élus politiques, partenaires sociaux, entreprises, associations… les cibles à toucher sont nombreuses et nécessitent la multiplication des actions et des canaux de diffusion.

    N'hésitez pas à nous contacter pour toute demande d'intervention ou d'information.

    thumbnail_DSC_0759.jpg

     

    sensibilisation handicap moteur laval, sensibilisation handicap mayenne, parcours en fauteuil roulant laval, parcours en fauteuil roulant mayenne

    DSC07234.JPG

    Catégories : Sensibilisations 0 commentaire 0 commentaire
  • Sensibilisation des enfants de l'école Alfred Jarry

    Cette après-midi, c'est avec grand plaisir que nous avons accueilli les enfants de l'école Alfred Jarry pour les sensibiliser au handicap moteur autour du parcours accessibilité, de jeux et d'un goûter partagé.

     

    sensibilisation handicap moteur, sensibilisation APF, sensibiliser enfant handicap

    thumbnail_DSC_0747.jpg

    thumbnail_DSC_0759.jpg

    Catégories : Loisirs, vacances, Sensibilisations 0 commentaire 0 commentaire
  • Après-midi au soleil : animations et goûter ouverts à tous !

    Après-midi au soleil

    Mercredi 10 mai 2017, place de Mettmann, devant la délégation APF, centre Murat à Laval.

    De nombreuses animations : porteurs de parole, jeux de société, parcours de sensibilisation en fauteuil roulant, goûter.

    Après-midi gratuite et ouverte à tous : adhérents de l'APF, enfants de l'école Alfred Jarry, habitants du quartier.

    A mercredi.

    thumbnail_DSC_0424.jpg

    Catégories : Loisirs, vacances, Sensibilisations 0 commentaire 0 commentaire
  • APF Café : présentation des groupes éthiques

    Mardi dernier, nous avons abordé notre APF Café mensuel sur le thème de l'éthique.

    Ancienne salariée de l'APF, Rolande Lancien est devenue bénévole et anime des groupes afin d'échanger autour de sujets éthiques divers :

    - la relation aidant/aidé, le bonheur, la mort...

    Les discussions peuvent varier autour de nombreux sujets. Plusieurs personnes semblent intéressées par ce groupe; affaire à suivre...

    Bien sûr, nous avons ensuite partagé notre moment convivial préféré : le goûter !

    IMG_5041.JPG

    IMG_5045.JPG

    Catégories : Loisirs, vacances, Sensibilisations 0 commentaire 0 commentaire
  • Paskell : un jeu de l'oie géant pour découvrir l'assocation et s'exprimer !

    PASKELL.jpg

    Deuxième semaine de stage à la délégation (sur 8 semaines), et il fait beau, il faut en profiter. Je suis Paskell, j'ai 23 ans, je suis en 2ème année de DUT carrières sociales option animations socio-culturelles.


    C’est l’occasion pour moi d’organiser ma première séance d’animation: un jeu de l’oie géant !

     

    On sort les craies et c’est parti ! Intrigués, des enfants du quartier nous ont rejoint. Une belle occasion pour échanger, se poser des questions, découvrir la délégation …

    « Retourne à la case départ », « Un mot pour décrire comment tu te sens », « Est-ce que tu te sens bien à l’APF ? », « Avance de 2 cases », on mixe le jeu de l’oie classique et des moments d’expressions pour les participants.


    Pour continuer dans cette dynamique d’expression, un porteur de parole est désormais installé à la délégation avec comme question « C’est quoi être handicapé pour toi ? ».

    Je vous attends donc pour y noter vos réponses et en parler avec vous.

     

    Le 10 mai, je vous propose un temps fort sur la place Mettmann de 14h30 à 17h00 : goûter, jeux de société, porteur de parole et parcours de sensibilisation. A bientôt.

     


    Paskell THIAUX

     

    sensibilisation handicap apf, sensibilisation association des paralysés de france

    thumbnail_DSC_0424.jpg

    Catégories : Loisirs, vacances, Sensibilisations 0 commentaire 0 commentaire